Coucou, me revoilà, je suis bien rentrée de mes vacances, j'ai ressorti la pâte il y a 48 heures et comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et que je ne  me pense pas imbécile,  j'avais envie depuis quelques temps de donner une nouvelle chance à la CERNIT, puisqu'il semblait que la composition avait changé, n'étant pas obtue, j'ai acheté 4 pains, un vieil or pour faire du mica shift et trois nouvelles couleurs bien appétissantes: framboise, vanille et corail pour un hidden !

Les nouvelles couleurs qui ont sans doute la nouvelle composition me plaisent bien, bonne tenue, plus collante ou très dure comme avant, cela se rapproche de la sculpey, voir de la pardo niveau texture, elle passe très bien dans la map, ne se déchire pas, le scalpage est aisé sans écrasement, par contre j'ai eu beau bien la conditionner avant utilisation, j'ai des micro fissures dans mes plaques, surtout avec l'or antique ( n'ayant pas le même logo derrière le paquet, je suppose que la composition est la précédente),et j'avoue que les paillettes au milieu des micas, je n'aime pas trop, même s'il faut avoir le nez dessus pour les voir, mais bon c'est pour chercher la petite bête!

Ayant testé la première fois la CERNIT en 2008 je n'avais pas du tout aimé son côté collant, limite chewing-gum et surtout elle durcissait très vite et devenait rapidement inutilisable, nouveau test il y a un an avec la fluo, bon bad job, encore du chewing-gum, mais bon c'était l'été, il faisait chaud et elle devait être trop fraiche, je l'ai laissée dégorger entre deux feuilles de papier,( ça c'est pour moi un obstacle, une pâte devrait être prête à l'emploi immédiatement) !

 

Je n'avais pas dit mon dernier mot, têtue est mon deuxième prénom, devant l'engouement de cette pâte, je me suis dit allez j'y retourne, et j'avoue que c'est fois, elle fera partie des pâtes que j'utiliserais, je ne suis pas mono-maniaque en matière de pâte polymère, chacune a ses avantages et ses inconvénients, et je les mélange sans soucis!

Après tout ces bavardages, me voilà avec mes plaques faites, il me restait avant la coupe de leur faire leur semelle, vu que la plaque était déjà d'une bonne épaisseur, j'ai fait la semelle texturée fine, j'ai fait un geste que je fait systématiquement, et arrivée à la 4 ème plaque je me suis dit, peut être que cela peut aider, vu que je fait ce geste pour éviter un petit déboire: le décollement après cuisson de la semelle, surtout quand on doit percer au milieu !

 

photo 1: la plaque et sa semelle :

 

tuto_tranche_1

photo 2 : on pose la plaque sur la semelle, bon jusque là rien de sorcier

tuto_tranche_2

photo 3 et 4 : Avant je coupais au ras de la plaque, d'où le risque de décollement, donc je coupe à 1/2 mm du bord pour couper en faisant une sorte de " soudure " les deux plaques en même temps ( plaque du dessus et semelle)

 

tuto_tranche_3

 

tuto_tranche_4

photo 5 / 6 : la plaque après la coupe tout autour et la tranche bien soudée, avec une coupe nette :

tuto_tranche_5

 

tuto_tranche_6

 

Cela n'a rien de révolutionnaire, je suis sûre que beaucoup de polyméristes le font déjà, ce petit pas à pas est destiné aux débutantes qui peut être ont eu  un problème de décollement et en même  temps elles verront que c'est tout simple d'avoir une belle semelle !

 

Bon me voilà avec 4 plaques, je vais réfléchir à ce que je vais en faire !